Une réflexion sur “Je croyais que ça se finissait après le collège ces conneries-là…

  1. mais ma chérie ta mère (ou TOBS) c’est une « tronche de cake » qu’elle a encore à 46 ans, la pauvre, jeunesse ne s’est pas passée chez elle, jamais…toujours une éternelle ado follement acnéique !

    bisous

  2. Ah ! Chère Madame TOBS !
    La jeunesse ne passe effectivement pas chez vous, mais il n’est point besoin de se référer à quelques insignifiants détails dermatologiques pour s’en rendre compte !
    Madame, mes plus humbles hommages !

    Jo est un vil flatteur, et il l’assume !

    (PS : Jo continue à jongler avec les petits monstres, et ça l’amuse !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *