Tous les jours tu me manques

Tu ne seras jamais un souvenir. Tu vivras toujours dans mon coeur.

Ce n’était rien qu’un feu de bois
Mais il m’avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d’un feu de joie

Publicités

5 réflexions sur “Tous les jours tu me manques

  1. « Puisqu’il faut apprendre à défaut de le comprendre; A rêver nos désirs et vivre des ainsi soit-il… »

    Puisque tu pars de Jean-Jacques Goldman… une de ses plus belles chansons…

  2. très touchant ton hommage et celui de ta maman ……
    je vais essayer de prendre exemple sur vous…
    ET PUIS BON ANNIVERSAIRE!!!! AVEC DU RETARD MAIS DE GROSSES BISES!!!!

  3. je n’aurais pas trouvé mieux que les paroles de Goldman, présentes sur la tombe de mon propre pere. « dans ton histoire, garde en mémoire, notre aurevoir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s