18 ans avec toi

Mon raton,

Voilà 18 ans que tu as poussé ton premier cri, toute bleue, ton collier-cordon tout juste ôté de ton cou. Je n’étais pas là pour voir ça mais quelques heures plus tard je séchais l’école, je te tenais dans mes bras, dans mon sweat Tintin, fière comme un bar-tabac d’être la soeur de cette petite chose si mignonne. J’avais aidé maman à étendre tous tes petits habits fraîchement lessivés quelques jours avant.
Je me souviens du jour où tu es rentrée de la maternité, tu dormais dans ton petit berceau au tissu Babar, Papa et Maman discutaient en bas et moi je fouillais dans la petite boîte rose remplie d’échantillons tout en t’écoutant ronfler d’aise comme une petite loutre. Ma vie avait changé pour toujours, je n’étais plus fille unique, je ne serai plus jamais seule et je me sentais profondément responsable de toi.

Voilà, ça fait 18 années passées à tes côtés, 18 années à te regarder grandir, un bien joli spectacle ! Surtout quand je vois quelle fabuleuse personne tu deviens chaque jour.

Je t’aime de ton ongle d’orteil de Shrek à ton grain de beauté sur le sourcil droit. Je t’aime d’un amour indescriptible, un amour unique, un sentiment que je ne ressens pour personne d’autre. Un amour de Marie à Julie. Pour te le prouver, j’ai envie de te dire que je te considère comme ma soeur… Ben oui, c’est ce que tu es, d’accord, mais toi comme moi savons combien les relations familiales sont loin d’être évidentes. J’ai eu de la chance d’être tombée sur toi. Heureusement que c’était toi ! Imagine un autre ? Je suis sûre qu’il ne m’aurait jamais dit « Montre moi qui c’est la copine qui est méchante avec toi, je vais lui casser la gueule ! » comme toi à l’âge de trois ans. Il n’aurait sûrement pas regardé Les Jumelles s’en mêlent avec moi, et ne m’aurait pas faire rire comme tu le fais depuis tes premiers jours. Le personnel de la maternité avait mis du gaz hilarant à maman pour lui faire oublier la douleur juste avant que tu naisses, je suis sûre que c’est pour ça que tu es si drôle.

Tu es si drôle et pourtant, je voudrais que cette dix-huitième bougie te voies t’épanouir, te voies être heureuse. C’est si douloureux de sentir que tu ne l’es jamais complètement. Alors j’espère que bientôt ton coeur va exploser de joie, comme un feu d’artifice. Une nouvelle vie va commencer pour toi, et ton avenir s’annonce radieux. Je te souhaite de réaliser tous tes rêves, même les plus fous, je ferai de mon mieux pour y croire avec toi. Comme dirait Saint-Exupéry : « Fais que le rêve dévore ta vie afin que la vie ne dévore pas ton rêve ».

Joyeux anniversaire ma soeur adorée, et merci papa et maman de me l’avoir fabriquée, vous n’auriez pas pu mieux faire.

1996_2

Marie

Publicités

12 réflexions sur “18 ans avec toi

  1. c’est un très joli post que tu fais à Julie!! je souhaite que mes 3 brins de filles soient aussi unies et aimantes que vous l’êtes! ça me touche beaucoup ton post car moi j’ai une soeur ainée qui pour elle ma naissance à « gacher » sa vie, aujourd’hui je suis la personne dont on ne prononce pas le prénom
    bon anniversaire Julie!

  2. C’est magnifique, un billet vraiment très touchant ^^ joyeux anniversaire à cette soeur fabuleuse, je lui souhaite des milliers d’étoiles et un beau feu d’artifice !

  3. Oh punaise je savais bien que ça allait me faire pleurer… Eh oui moi aussi j’ai une petite soeur que j’aime plus que tout et c’est un thème qui me touche beaucoup… Joyeux anniversaire à elle et bisous à vous deux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s